Kim Jong Un appelle à "une capacité de réponse de guerre écrasante"

Kim Jong Un lors d'une réunion de fin d'année du Parti des travailleurs au pouvoir, qui s'est tenue entre le 26 et le 30 décembre 2023 à Pyongyang, Corée du Nord.
Kim Jong Un lors d'une réunion de fin d'année du Parti des travailleurs au pouvoir, qui s'est tenue entre le 26 et le 30 décembre 2023 à Pyongyang, Corée du Nord. Tous droits réservés Korean Central News Agency/Korea News Service via AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le dirigeants nord-coréen s'est engagé à lancer trois satellites espions supplémentaires et à produire davantage d'armes nucléaires en 2024.

PUBLICITÉ

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un s'est engagé à lancer trois satellites espions militaires supplémentaires, à produire davantage d'armes nucléaires et à introduire des drones d'attaque modernes en 2024, appelant à un état de préparation à la guerre pour faire face aux mesures de confrontation menées par les États-Unis, ont rapporté dimanche les médias d'État.

Ces déclarations, faites lors d'une réunion clé du Parti des travailleurs au pouvoir pour fixer les objectifs de l'État pour l'année prochaine, suggèrent qu'il intensifiera une série d'essais d'armes avant les élections présidentielles américaines de novembre.

Certains observateurs estiment que Kim Jong Un pense qu'une capacité nucléaire renforcée lui donnerait des chances d'obtenir un allègement des sanctions américaines si l'ancien président Donald Trump revenait à la Maison Blanche.

Au cours de la réunion de cinq jours qui s'est terminée samedi, le dirigeant nord-coréen a déclaré que les mesures "vicieuses" des États-Unis et de leurs partisans "ont atteint des extrêmes sans précédent dans l'histoire", poussant la péninsule coréenne au bord d'une guerre nucléaire, selon à l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Kim Jong Un a cité l'expansion des exercices militaires américano-sud-coréens et le déploiement temporaire de puissants moyens militaires américains tels que des bombardiers et un sous-marin nucléaire en Corée du Sud – des mesures que les alliés ont prises en réponse à la vague d'essais d'armes de la Corée du Nord depuis l'année dernière.

Kim Jong Un a appelé à "une capacité de réponse de guerre écrasante" pour dissuader les provocations potentielles de l'ennemi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Corée du Nord : Pyongyang a tiré un missile capable d'atteindre les États-Unis

La Russie a aidé la Corée du Nord à lancer son satellite espion, selon Séoul

Des drones explosifs, cadeaux de départ de la Russie pour le Nord-coréen Kim Jong Un