DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Celeste Barber récolte 20 millions d'euros en 4 jours pour les pompiers d'Australie

Un pompier face à une maison en feu en Australie ; Celeste Barber récolte plus de 20 millions d'euros pour aider les pompiers
Un pompier face à une maison en feu en Australie ; Celeste Barber récolte plus de 20 millions d'euros pour aider les pompiers   -  
Tous droits réservés
AP - DAN HIMBRECHTS
Taille du texte Aa Aa

"C'est incroyable." C'est en ces mots que Celeste Barber, actrice, comédienne et auteure australienne, commente le succès de son appel au don qu'elle a lancé sur Facebook pour aider les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud. Ces derniers luttent depuis des semaines contre des feux de forêts hors de contrôle qui ont tué 24 personnes depuis septembre et qui ont dévasté une superficie presque équivalente à l'Irlande.

Lancée par Celeste Barber le 3 janvier 2020, la collecte de fonds a déjà rassemblé, au moment de la publication de cet article, plus de 22 millions d'euros grâce à plus de 900 000 internautes.

Et l'élan de solidarité est mondial : sur la page Facebook de la collecte, les témoignages de sympathie et de soutien se succèdent et viennent du monde entier : France, Suède, Mexique, Liban...

Les fonds seront versés au Trustee for NSW Rural Fire Service and Brigades Donations Fund, l'organisation gérant les dons caritatifs visant à soutenir les brigades de pompiers volontaires opérant dans les zones rurales de la Nouvelle-Galles du Sud, en première ligne des récents incendies. Selon les informations officielles à propos de l'organisation, ces dons sont en général utilisés pour acheter des nouveaux équipements. La récolte de fonds lancée par la comédienne australienne représente un énorme coup de pouce pour ces pompiers : sur l'année 2018, ils n'avaient reçu "que" 786 000 dollars australiens (environ 500 000 euros).

L'initiative de Celeste Barber dépasse le cliché de la star soutenant une bonne cause : sa famille est directement affectée par les feux de forêts qui ravagent l'Australie de l'est. Dans des tweets, la comédienne relaie un message de son beau-frère prévenant de l'évacuation du village côtier d'Eden, en Nouvelle-Galles du Sud. Le 5 janvier, elle a aussi partagée une vidéo de Joy Robin, sa belle-mère, interviewée par des médias australiens à Eden. Très remontée, Mme Robin se plaint de l'absence de l'Australian Defence Force, les forces armées du pays, pour aider les populations. "Où sont-ils ? (...) Nous sommes là, c'est notre guerre. Ce feu, en ce moment, c'est la guerre de l'Australie." Elle a été entendu : ce lundi 6 janvier, le gouvernement australien a annoncé la plus importante mobilisation de réservistes de l'armée, avec l'appel de 3 000 personnes qui se sont déployées sur la côte avec pour mission d'aider à évaluer les dégâts, rétablir l'électricité et distribuer aide alimentaire ou carburant aux zones sinistrées.

Pink, Kidman... D'autres célébrités se mobilisent

D'autres célébrités, australiennes ou non, se mobilisent aussi et font des dons pour aider l'Australie face à ces feux. La chanteuse américaine Pink s'était engagée samedi dans un tweet à donner 500.000 dollars américains, un montant égal à celui promis par l'actrice australienne Nicole Kidman. "Le soutien, les pensées et les prières de notre famille accompagnent tous ceux qui sont touchés par les incendies partout en Australie", a écrit l'actrice d'"Australia" et "Eyes Wide Shut" sur Instagram. Elle a aussi relayé cette photo, indiquant à ses 6 millions d'abonnés comment ils peuvent eux aussi faire des dons pour l'Australie.

Par ailleurs, la numéro 1 mondiale du tennis, l'Australienne Ashleigh Barty, tenante du titre à Roland-Garros, a annoncé qu'elle ferait don à la Croix-Rouge de ses gains du tournoi de Brisbane pour aider les victimes des incendies. Ses gains peuvent potentiellement atteindre 250 000 dollars (environ 225 000 euros).

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.