DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un Christ gay au Brésil ? La cour suprême dit finalement oui à Netflix

euronews_icons_loading
Un Christ gay au Brésil ? La cour suprême dit finalement oui à Netflix
Tous droits réservés  Lusa   -   Tiago Petinga
Taille du texte Aa Aa

C'est le film qui fait polémique en ce moment au Brésil. "La première tentation du christ" est une comédie loufoque dans laquelle Jésus semble entretenir une relation avec un autre homme.

Jésus homosexuel, c'en était trop pour une association catholique qui a porté l'affaire en justice et demandé le retrait du long métrage de la plateforme Netflix. Un juge de Rio de Janeiro lui a d'abord donner raison. Le tribunal a alors ordonné au géant américain de cesser la diffusion du film dans le pays.

Une décision motivée par la volonté de "calmer les esprits" au sein de la communauté chrétienne et de la société brésilienne.

Il faut rappeler que près de 90% de la population brésilienne est chrétienne, que le film a suscité la colère des milieux conservateurs et que le 24 décembre dernier, la maison de production à l'origine du projet avait été la cible d'une attaque aux cocktails Molotov sans faire de victimes.

Mais la cour suprême du brésil saisie par Netflix a finalement cassé ce jugement. La cour a estimé que cette fiction satirique, "ne faisait pas fi de la nécessité du respect de la foi chrétienne".

Porta dos Fundos, la maison de production de "La première tentation du christ" produit essentiellement des comédies depuis sa création en 2012. Elle avait déjà fait parler d'elle en 2018 après la diffusion, également sur Netflix pendant la période de Noël, d'une autre fiction racontant cette fois le lendemain de cuite des apôtres après la dernière cène, dans un scénario rappelant celui du film américain à succès "Very bad trip". Cette fiction avait remporté un prix dans la catégorie comédie aux Emmy Awards en 2019.