PUBLICITÉ

En Iran, le deuil et le doute

En Iran, le deuil et le doute
Tous droits réservés ASSOCIATED PRESS
Tous droits réservés ASSOCIATED PRESS
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Londres et Ottawa assurent toujours que le crash du Boeing ukrainien serait dû à un tir de missile accidentel iranien.

PUBLICITÉ

En Iran, le doute est venu s'ajouter au deuil, après le crash du Boeing de Ukraine Airlines, à Téhéran.

La plupart des victimes étaient des ressortissants iraniens. Les gouvernements canadien et britannique soutiennent la thèse d'un tir de missile accidentel des Gardiens de la révolution.

"Les gens sont vraiment attristés par cette histoire", explique Hamidreza Homayounifar, correspondant d'Euronews à Téhéran. "Et tout le monde espère que ce crash ait résulté d'un problème mécanique, et rien d'autre. Ils espèrent que toutes ces histoires de missiles - russe ou tout autre missile sol-air des Gardiens de la révolution - sont fausses . Les gens ne font que prier pour les victimes de cet accident d'avion. Mais ils veulent connaître le fin mot de cette enquête, pour découvrir enfin ce qui a conduit à cette tragédie".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le sultan d'Oman, Qabous ben Saïd, est décédé après 50 ans de règne

Iran : l'hélicoptère du président Raïssi localisé

Ukraine : l’armée russe a visé des infrastructures énergétiques