DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Il y a 100 ans, jour pour jour, mourait Modigliani

euronews_icons_loading
Il y a 100 ans, jour pour jour, mourait Modigliani
Tous droits réservés
APTN
Taille du texte Aa Aa

Il y a 100 ans, jour pour jour, le 24 janvier 1920, Amedeo Modigliani, artiste maudit s'il en est, mourait de la tuberculose à Paris. L'occasion peut-être pour vous d'aller découvrir une partie de son oeuvre, du moins sa peinture à Livourne, en Italie, sa ville natale où il fut élève des beaux-arts.

Modigliani est l'une des figures les plus extravagantes de la scène artistique européenne du XXe siècle, une figure de la bohème. Homme aimé des femmes, amateurs d'alcool et de drogues, il a été sculpteur, on le sait peut-être moins. Et c'est à partir de 1914, du fait de ses problèmes pulmonaires, qu'il peint beaucoup, mais vend peu. Loin de ce qui était "à la mode" à l'époque, Modigliani a su développer un style unique en son genre : des visages stylisés, des cous effilés, des portraits féminins - son sujet de prédilection - qui exprimaient principalement la mélancolie.

Au lendemain de sa mort à paris, sa femme, Jeanne Hébuterne, elle aussi artiste peintre bohème, s'était suicidée alors qu'elle attendait leur deuxième enfant.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.