DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Syrie : une ville détruite après des bombardements russes

Des frappes ariennes russes ont frappé, tôt jeudi, la ville d'Ariha, au nord-ouest de la Syrie. Cette attaque, en soutien d'une offensive du gouvernement syrien, a tué au moins 10 civils, dont un enfant, des militants de l'opposition et un service de secours. L'attaque a également mis un hôpital hors service. Cette ville, située dans une enclave tenue par les rebelles, est soumise à des tirs intenses. 24 personnes ont été blessées.

Ariha, qui était aux mains des rebelles depuis 2012, se trouve sur l'autoroute reliant Damas à Alep et est considérée comme essentielle pour les forces du président Bachar Assad. Elle était en grande partie vide après les bombardements intenses de ces dernières semaines.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.