DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'"Open Arms", avec 363 migrants à bord, va pouvoir accoster en Sicile

euronews_icons_loading
L'"Open Arms", avec 363 migrants à bord, va pouvoir accoster en Sicile
Tous droits réservés  Open Arms
Taille du texte Aa Aa

Ils sont 363. Des migrants entassés sur un navire humanitaire espagnol qui leur est venu en aide. L'ONG Open Arms affrète le bateau en Méditerranée. Elle a lancé un appel pour pouvoir accoster après avoir essuyé le refus du gouvernement maltais. Et elle a finalement obtenu l'accord de l'Italie pour débarquer à Pozzallo, en Sicile.

"Il nous reste environ 70 ou 80 kilos de riz pour les repas. Nous avons des réserves pour deux jours à bord et nous espérons pouvoir débarquer bientôt" disait un peu plus tôt Gerard Canals, le chef espagnol de la mission "Open Arms".

L'ancien ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini est encore très critiqué pour sa manière de faire face à l'arrivée des migrants. Dans un tweet, il s'est demandé s'il risquait un nouveau procès pour vouloir défendre les frontières. "Je dois protéger mon pays, dit-il, je n'ai peur de rien ni de personne."

Un tribunal de Palerme a demandé au Sénat l'autorisation d'intenter un procès contre Matteo Salvini pour avoir retenu en mer 164 migrants en août dernier avant qu'ils puissent accoster sur l'île de Lampedusa.