DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Open Arms : les 363 exilés ont pu débarquer en Sicile

euronews_icons_loading
Open Arms : les 363 exilés ont pu débarquer en Sicile
Tous droits réservés
Capture d'écran - Euronews
Taille du texte Aa Aa

Les 363 exilés (dont 98 mineurs) secourus par l'ONG espagnole Open Arms ont pu débarquer dimanche dans le port italien de Pozzallo en Sicile.

Les exilés originaires du Soudan du Sud, de Gambie, d’Égypte, du Sénégal, du Tchad, du Burkina Faso, de Guinée, ou de République centrafricaine ont été secourus en Méditerranée ces derniers jours au cours de différentes opérations de sauvetage.

L'ONG espagnole, qui a reçu samedi soir l'autorisation des autorités italiennes de pouvoir accoster, a dénoncé les "trois" refus opposés juste avant par Malte. Le ministre italien de l'intérieur a expliqué avoir donné son feu vert après avoir déclenché "le mécanisme européen de répartition des migrants" dans différents pays européens, sans toutefois préciser le nom des pays d'accueil.

A bord de l'Open Arms, la nouvelle du débarquement a été accueillie avec soulagement.

Lors du débarquement, les contrôles médicaux ont été renforcés en raison de l'état d'urgence décrété par l'Italie pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.