PUBLICITÉ

Le Brexit n'a pas entamé la détermination des exilés de Calais

Le Brexit n'a pas entamé la détermination des exilés de Calais
Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Brexit n'a pas entamé la détermination des exilés qui attendent à Calais en France de pouvoir traverser la Manche, à la recherche d'une vie meilleure.

PUBLICITÉ

Le Brexit n'a pas entamé la détermination des exilés qui attendent à Calais en France de pouvoir traverser la Manche, à la recherche d'une vie meilleure.

Parmi la centaine d'exilés qui patientent dans des conditions inhumaines, plusieurs d'entre eux sont originaires des anciennes colonies françaises d'Afrique.

"Pour nous ça ne change rien du tout parce qu'on est toujours dans cette merde et on a toujours l'envie d'aller en Angleterre parce que la France ne nous goûte plus, ça nous dégoûte maintenant. Il y a plein de grands frères ici qui ont demandé l'asile et ils ne l'ont pas obtenu alors qu'ils ont tout fait pour être en France", explique un jeune Ivoirien à l'Agence France-Presse.

La ville de Calais est l'endroit le plus proche entre la France et la Grande-Bretagne. Certains exilés se risquent par tous les moyens à s'introduire dans les ferries qui effectuent la traversée de la Manche. D'autres tentent de prendre la mer dans des embarcations de fortunes. Plusieurs d'entre eux y ont laissé leur vie l'an dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Port de Calais : plus de 60 migrants interpellés

La France condamnée pour le "traitement dégradant" d'un mineur isolé à Calais

"Calais, l'un des noeuds du Brexit", pour Edouard Philippe