DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Cancer : 80% de cas en plus dans les pays pauvres d'ici 2040

euronews_icons_loading
Cancer : 80% de cas en plus dans les pays pauvres d'ici 2040
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Les pays les plus pauvres vont de plus en plus souffrir du cancer. C'est l'une des conclusions d'un nouveau rapport de l'OMS qui estime que les cas de cancer vont augmenter de 80% dans les pays de faible à moyen revenu lors de ces vingt prochaines années. En effet la prévention et les traitements ne pourront pas bénéficier d'investissements suffisants.

André Ilbawi, Responsable technique de la lutte contre le cancer à l'OMS : "Le poids du cancer est important et il augmente : une personne sur cinq développera un cancer au cours de sa vie. Par extension, chaque famille est susceptible d'être affectée par cette maladie, qui est la cause du décès d'environ dix millions de personnes par an, soit un décès sur six dû au cancer."

Les inégalités entre les pays sont "inacceptables", dit l'OMS, qui en appelle aux pays riches, où la plus grande efficacité des traitements a permis une chute de 20% de la mortalité entre 2000 et 2015.

Dr. Cary Adams, Union for International Cancer Control : "Nous vivons dans un monde de grandes inégalités en ce qui concerne la connaissance du cancer, la disponibilité des traitements et des soins. Malheureusement, si vous êtes dans un pays à revenu faible, vous avez moins de chances de connaître les facteurs de risque et éviter le cancer, et en outre si vous développez un cancer, il est possible que l e traitement ne soit pas disponible."

De 3.5 millions en Europe aujourd'hui, le nombre de personnes diagnostiquées chaque année en Europe devrait passer à 4,3 millions d'ici 2035. Une mission européenne dans ce domaine doit fixer des objectifs communs visant à inverser ces tendances effrayantes.