DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Irlande vers l'alternance ? Le premier ministre est en mauvaise posture pour ces législatives

euronews_icons_loading
L'Irlande vers l'alternance ? Le premier ministre est en mauvaise posture pour ces législatives
Tous droits réservés
AP Photo/Peter Morrison
Taille du texte Aa Aa

Les bureaux de vote ont ouvert tôt ce samedi matin en Irlande pour un scrutin législatif qui, sauf surprise, devrait rebattre les cartes de l'échiquier politique.

Selon un sondage publié en début de semaine, le parti de centre droit du Premier ministre, le Fine Gael, pourrait arriver en troisième position avec 20 % des voix.

Le même sondage donnait le Fianna Fail, l'autre parti de centre droit, en deuxième position des intentions de vote.

La surprise pourrait venir du Sinn Fein, l'ancienne vitrine politique de l'IRA qui pourrait rassembler un quart des bulletins. Les nationalistes de gauches n'auraient toutefois quasiment aucune chance d'accéder au pouvoir faute de présenter suffisamment de candidats et face au cordon sanitaire qui leur est imposé.

Les politologues expliquent les difficultés du parti du pouvoir par le choix du Premier ministre Leo Varadkar d'avoir fait campagne sur son rôle dans les négociations du Brexit alors que les préoccupations des électeurs irlandais vont désormais vers les problèmes du quotidien.

À l'inverse, le Sinn Fein dit vouloir bâtir des logement et organiser un référendum sur l'unification de l'île, deux thèmes qui trouvent un écho auprès de l'électorat jeune et urbain.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.