DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho casse tous les pronostics en remportant 4 Oscars

"Parasite" director Bong Joon-ho pose during the 92nd Oscars at the Dolby Theater in Hollywood, California on February 9, 2020.
"Parasite" director Bong Joon-ho pose during the 92nd Oscars at the Dolby Theater in Hollywood, California on February 9, 2020.   -   Tous droits réservés  FREDERIC J. BROWN / AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est un bouleversement qu'a connu au cours de la nuit dernière la cérémonie des Oscars, 92ème du nom, dans son fief d'Hollywood, en Californie : le Sud-Coréen Bong Joon-ho a décroché pas moins de 4 statuettes, mais il est surtout entré dans la légende en obtenant avec "Parasite", son long-métrage pourtant en langue étrangère et sous-titré, la plus prestigieuse récompense, celle du meilleur film.

Sacré également meilleur réalisateur, il a réduit en miettes tous les pronostics alors que "1917", du Britannique Sam Mendes, semblait très bien parti pour rafler l'Oscar. Bong Joon-ho s'est même payé le luxe de cumuler en recevant également les Oscars du meilleur film international et du meilleur scénario original.

"Parasite" est un film qui mêle thriller et satire sur les inégalités sociales, mais qui a aussi des airs de comédie familiale plutôt déjantée. En recevant un Golden Globe le mois dernier, le cinéaste sud-coréen avait peut-être un peu prédit son succès, avec humour.

Quand vous aurez surmonté la barrière des deux centimètres de sous-titres, vous découvrirez des films étonnants

Ce triomphe devrait faire oublier, pour un temps, les vives critiques adressées régulièrement à l'Académie des Oscars qui oublie souvent dans sa sélection de laisser de la place à la diversité ethnique et culturelle.

Renée Zellweger dans la peau de Judy Garland

A l'âge de 50 ans, Renée Zellweger a fait un retour gagnant sur la scène des Oscars, se voyant remettre la statuette de meilleure actrice. C'est sa performance dans "Judy" qui lui a valu cet honneur, elle y interprète la légendaire Judy Garland.

FREDERIC J. BROWN / AFP
US actress Renee Zellweger poses with the Oscar for Best Actress for "Judy" during the 92nd Oscars in Hollywood, California on February 9, 2020.FREDERIC J. BROWN / AFP

Un bon "Joker" dans le jeu de Joaquin Phoenix

A 45 ans, Joaquin Phoenix a eu raison de sortir son joker... Il a remporté l'Oscar du meilleur acteur pour avoir revisité avec beaucoup d'intensité le rôle de "Joker" - dans le film du même nom -, qui est cette fois, plus que l'ennemi juré de Batman un anti-héros torturé et particulièrement inquiétant.

FREDERIC J. BROWN / AFP
US actor Joaquin Phoenix poses with the Oscar for Best Actor for "Joker" during the 92nd Oscars in Hollywood, California on February 9, 2020.FREDERIC J. BROWN / AFP

Voici le reste du palmarès des Oscars :

- Meilleure actrice dans un second rôle : Laura Dern pour "Marriage Story".

- Meilleur acteur dans un second rôle : Brad Pitt pour "Once Upon a Time... in Hollywood".

- Meilleur film d'animation : "Toy Story 4".