EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bernie Sanders, dopé par sa victoire à la primaire démocrate, se voit déjà face à Trump

Bernie Sanders, dopé par sa victoire à la primaire démocrate, se voit déjà face à Trump
Tous droits réservés Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.Pablo Martinez Monsivais
Tous droits réservés Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Joël Chatreau
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A 78 ans, le vieux routier du Parti démocrate américain s'est offert une bonne victoire dans l'Etat du New Hampshire, avec 26% des voix.

PUBLICITÉ

Dopé par sa victoire dans le "caucus", autrement dit la primaire démocrate de l'Etat américain du New Hampshire, Bernie Sanders a clamé mardi soir devant la foule de ses partisans en pleine excitation :

C'est le début de la fin pour Donald Trump !

Le vétéran du "socialisme" à l'américaine, toujours fougueux à 78 ans,a remporté 26% des voix, selon des résultats presque définitifs. C'est un bon signe dans la course qui doit départager encore les 9 démocrates candidats à l'élection présidentielle du 3 novembre prochain, mais le chemin tumultueux ne fait que débuter avant l'investiture de l'heureux élu en juillet... Et "Tonton Bernie", comme l'appellent affectueusement certains de ses supporteurs, n'est pas sorti d'affaire.

Buttigieg en outsider, Biden en mauvaise posture

Le jeune et déterminé Pete Buttigieg, 38 ans, talonne le sénateur du Vermont dans ce scrutin du New Hampshire en récoltant 24% des suffrages, et il commence à se faire un nom après avoir dépassé d'une tête le même Bernie Sanders dans le premier "caucus" qui s'est tenu dans l'Iowa il y a une semaine. Buttigieg, bon joueur, a salué le succès de son principal adversaire, qu'il suit et admire d'ailleurs depuis longtemps.

En troisième position s'est placée la sénatrice Amy Klobuchar qui décroche 20% des voix, en quatrième l'autre sénatrice Elizabeth Warren, avec seulement 9%. Pour celui qui était le favori de la primaire démocrate, mais sur le papier et dans les sondages avant le départ, Joe Biden, l'élection de ce mardi ressemble à une sortie de route inattendue, brutale et précoce. L'ancien vice-président américain, aux côtés de Barack Obama durant huit ans, a stagné à 8% des voix. Il a quitté le New Hampshire avant même l'annonce des résultats.

Le prochain épisode des primaires démocrates sera à suivre au Nevada le 22 février.

Commentaire TV : Anne-Lise Fantino

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le New York Times appelle Joe Biden à se retirer de la course à la présidentielle

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations