DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Alstom veut s'offrir Bombardier Transport

euronews_icons_loading
Alstom veut s'offrir Bombardier Transport
Tous droits réservés  DR
Taille du texte Aa Aa

Alstom va s'emparer de tout un pan d'activité d'un fleuron de l'industrie canadienne. Le constructeur français a confirmé qu'un accord avait été trouvé avec le groupe Bombardier pour acquérir sa branche spécialisée dans le ferroviaire, Bombardier Transport.

Alstom devrait débourser autour de six milliards d'euros. Par ailleurs, la Caisse de dépôt et placement du Québec sera le premier actionnaire d'Alstom avec environ 18% du capital.

Avec cette acquisition, Alstom espère être en mesure de faire face à la concurrence du chinois CRRC, leader mondial de la vente de rails. Une première tentative via l'acquisition d'une partie des activités de l'allemand Siemens avait échoué. La Commission européenne avait bloqué le mariage. Cette fois encore, cette dernière aura son mot à dire.

Pour Bombardier, la transaction est un nouvel épisode d'une profonde restructuration entamée il y a cinq ans. En difficulté, la multinationale québécoise s'est déjà séparée de ses avions de transport régional ou encore de ses activités aéronautiques. Désormais, Bombardier veut se concentrer exclusivement sur l'aviation d'affaires, sa niche la plus rentable.