Accusé de viol, Roman Polanski renonce à se rendre aux César

roman polanski
roman polanski Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Accusé de viol, Roman Polanski renonce à se rendre aux César : le réalisateur est dans le collimateur des féministes après de nouvelles accusations, alors que son film "J'accuse" est favori avec 12 nominations.

Roman Polanski n'assistera pas à la 45e cérémonie des César. Décidé à s'éviter un "lynchage public", comme il l'explique, le réalisateur de 86 ans fait l'objet de nombreuses critiques sur ses crimes présumés passés. Des féministes ont prévu de manifester. Elles remettent en question les honneurs faits à Roman Polanski, et à son film "J'accuse", grand favori avec 12 nominations.

PUBLICITÉ

Un film dont le succès auprès du grand public a été assombri par de nouvelles accusations de viol, juste avant sa sortie. La photographe Valentine Monnier affirme avoir frappée et violée à 18 ans, en 1975. Plusieurs femmes accusent Roman Polanski.

Le réalisateur est toujours poursuivi aussi par la justice américaine pour relations sexuelles illégales en 1977 avec une mineure.

Cette édition des César est d'ores et déjà mouvementée, puis que mi-février la direction de l'Académie a démissionné en bloc, critiquée pour son fonctionnement et son entre-soi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

César 2023 : l'Académie a décidé d'écarter toute personne accusée de "faits de violence"

Roman Polanski primé aux César malgré les protestations

"Pipigate" : le ministre de la Justice belge contraint de s'expliquer au Parlement