EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les Afghans saluent l'accord de Doha, un compromis national reste à trouver

Les Afghans saluent l'accord de Doha, un compromis national reste à trouver
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Afghans saluent l'accord de Doha signé entre les Américains et les talibans et espèrent qu'un compromis sera trouvé au niveau national entre le gouvernement et les insurgés.

PUBLICITÉ

Les Afghans saluent l'accord de Doha signé entre les Américains et les talibans et espèrent que c'est la première étape vers un compromis entre les insurgés et le gouvernement de Kaboul.

Selon l'accord, Washington et ses alliés se retireront d'Afghanistan d'ici 14 mois, à la condition qu'un dialogue pour une paix durable soit engagé.

"Comme les talibans ont signé l'accord de paix avec les États-Unis, maintenant les talibans devraient aussi signer un accord de paix avec le gouvernement afghan" dit un homme.

"Si les États-Unis quittent l'Afghanistan, nous, nous avons peur d'un retour de la violence, que les talibans ne reprennent leurs attaques. Nous appelons donc les talibans à signer aussi et dès que possible un accord de paix avec le gouvernement afghan" explique un autre.

Depuis plusieurs années, les jeunes afghanes sont plus nombreuses à avoir accès à l'éducation et à des professions qui leur étaient jusqu'ici interdites.

Arezo Jalali, Kandahar, lycéenne de Kandahar : "Je n'ai aucune inquiétude parce que je suis une femme et jamais je n'abandonnerai mes rêve, parce que j'ai un plan pour mon avenir, alors je pourrai faire face à n'importe quel problème dans ce monde."

Le président afghan Ashraf Ghani espère obtenir un "cessez-le-feu" complet et rejette la clause de l'accord qui demande aux talibans de libérer 1.000 prisonniers et au gouvernement d'en libérer 5.000.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Afghanistan : une paix de papier

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire