DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Assemblée nationale face au 49-3

euronews_icons_loading
L'Assemblée nationale face au 49-3
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Passage en force ou réponse légitime à une tentative d'obstruction parlementaire ? Ce mardi, la bataille des retraites entre opposition et gouvernement prend un nouveau tour.

Après avoir fait part de sa volonté d'utiliser l'article 49-3 de la constitution pour faire adopter le projet de réforme, l'exécutif va affronter deux motions de censure.

L'une déposée par la gauche (PS, LFI, PCF), et l'autre par les Républicains. Des motions qui n'ont presque aucune chance d'être adoptée tant la majorité présidentielle est écrasante au palais Bourbon.

Le chef de file du groupe insoumis pense ainsi déjà à l'étape d'après. Sur les réseaux sociaux, il appelle à la mobilisation dès aujourd'hui.

Le recours au 49-3 pourrait donner un nouvel élan à la contestation contre la réforme des retraites. L’intersyndical appelle à des manifestations à la suite du vote pour dénoncer un "passage en force".

Après bientôt trois mois dans la rue, les opposants au projet pourrait bien retrouver un second souffle.