DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Belgique opte pour des réponses fortes face au Covid-19

euronews_icons_loading
La Première ministre belge Sophie Wilmès
La Première ministre belge Sophie Wilmès   -   Tous droits réservés  Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La Belgique engage à son tour des mesures drastiques pour ralentir la propagation du coronavirus. A partir de vendredi minuit les cafés, les restaurants et les discothèques seront fermés. Les rassemblements récréatifs ou culturels, qu’ils soient publics ou privés sont interdits.

Les crèches restent ouvertes. Les écoles ne sont pas officiellement fermées mais les élèves n'auront plus cours. Un service d'accueil sera organisé pour des cas particuliers. "Les cours sont donc suspendus, l'encadrement des enfants sera assuré au moins pour les personnes qui travaillent eux-mêmes dans le domaine des soins", précise la Première ministre Sophie Wilmès après une réunion de plusieurs heures avec les ministres concernés et les représentants des régions et des différentes communautés linguistiques. Le gouvernement, en affaires courantes, incitent les familles à ne pas faire appel aux grands-parents pour garder les plus jeunes.

Un effort économique

Le télétravail est recommandé quand cela est possible. Si cette solution n’est pas envisageable, les autorités fédérales demandent aux entreprises de faire preuve de souplesse sur les plages horaires. L’objectif est de ne pas encombrer les transports en commun aux heures de pointes.

Les supermarchés, les pharmacies et les magasins d'alimentation restent ouvert la semaine et le week-end. Les autres commerces baisseront le rideau les samedis et les dimanches. Ces mesures sont d’application pour trois semaines.