DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les marchés européens en baisse malgré les mesures de soutien économique en cours

euronews_icons_loading
Photo d'illustration : la bourse de Francfort, le 16 mars 2020
Photo d'illustration : la bourse de Francfort, le 16 mars 2020   -   Tous droits réservés  DANIEL ROLAND/AFP
Taille du texte Aa Aa

Après une brève accalmie ce mardi, les investisseurs se sont réveillés avec une boule au ventre qui n'est pas prête de se dissiper.

Mardi 17 février, les marchés ont été clôturé sur une note positive, avec des résultats affichant une hausse de 2 à 3%.

Toutefois, ce mercredi matin, les places européennes sont de nouveau en baisse. L'annonce de Donald Trump n'a pas suffit à apaiser les esprits des investisseurs face aux nouveaux chiffres du jour.

À Paris, le CAC 40 a ouvert avec une baisse de plus de 2% et le Dax perd 3.5% à l’ouverture à 9h20.

À Londres, le FTSE affiche une baisse de 2.6% et l'indice espagnol IBEX 35, réalise une chute 4.94% à 11h50.

Alors qu'ils étaient rassurés par les mesures avancées par notamment la Réserve fédérale américaine, qui promettait de soutenir les entreprises impactées par le coronavirus, les investisseurs sont de nouveau inquiets et réclament une fermeture des marchés.

Comme le confirme, Louis Wong, directeur du fond asiatique Phillip Capital Management Ltd.

"Les gouvernements s'efforcent de déployer des mesures de soutien pour stabiliser l'économie, mais d'un autre côté, la propagation du coronavirus dans certains pays semble être hors de contrôle. Les investisseurs sont donc tiraillés entre ces deux incertitudes."

En Europe, les Etats multiplient les mesures pour rassurer les investisseurs, la France va débloquer une enveloppe de 45 milliards d’euros pour les entreprises et l’Espagne dévoile un ensemble d’aides s’élevant à 200 milliards d’euros.