DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Impactées par la crise du coronavirus, les compagnies aériennes appellent au secours

euronews_icons_loading
Impactées par la crise du coronavirus, les compagnies aériennes appellent au secours
Tous droits réservés  Michael Probst/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'épidémie du coronavirus affecte tous les secteurs d'activité, toutefois les compagnies aériennes ont été impactées, dès le début de la propagation du virus.

Aujourd'hui, près des avions Lufthansa jonchent les pistes d’atterrissage.

Près de 700 appareils sur les 763 que comptent l’entreprise stationnent dans les aéroports sans destination ni heure de décollage.

Le mois prochain, seulement 5% des vols initialement prévus seront effectués.

Ce jeudi, le président de la société Carsten Spohr a averti que l’industrie ne pourrait pas survivre sans aide d’état, dans le cas où la pandémie de coronavirus se poursuivait.

"À moins que la situation ne s'améliore dans les semaines à venir, ce dont nous doutons tous, nous devons savoir d’un point vue politique quelles seraient les fournitures de base nécessaires à bord. D'un point de vue commercial, voler en ce moment, cela n'a aucun sens. "

Lufthansa a mis en place des mesures de réduction des coûts, loin d’être suffisantes.

Parmi elles, le gel des nouvelles embauches, la réduction des heures de travail des employés, mais aussi la nette diminution du salaire de base des membres du conseil d’administration de 20%.

Ainsi, les aéroports sont vides presque de partout et toutes les compagnies aériennes du monde souffrent d'énormes pertes.

L'Association du transport aérien international, qui représente environ 290 compagnies aériennes dans le monde, affirme que les restrictions de voyage que les pays ont imposées pour ralentir la propagation du virus ont un impact d’une importance inédite.

Une aide d'urgence aux compagnies aériennes s'élevant à 200 milliards de dollars a donc été demandée. L'association industrielle rappelle que les pertes financières des compagnies aériennes se traduisent par des centaines de milliers d'emplois à risque dans le monde.