DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : La France et l'Espagne face à la saturation des hôpitaux

euronews_icons_loading
Covid-19 : La France et l'Espagne face à la saturation des hôpitaux
Tous droits réservés  Enric Fontcuberta/MTVA - Media Service Support and Asset Management Fund
Taille du texte Aa Aa

La France met en place un hôpital militaire dans l'est du pays, tandis que Madrid prévoit d'installer 5 500 lits supplémentaires dans les pavillons de la Foire commerciale de la capitale.

Il n'y a pas qu'en France que le confinement met du temps à rentrer dans certaines têtes. Et pourtant, le personnel soignant le rappelle : il est indispensable de suivre les règles pour éviter de conduire les hôpitaux à une situation de saturation, à laquelle certains font déjà face dans les zones les plus touchées.

En Espagne, la police a comptabilisé au moins une dizaine de milliers de personnes se baladant dans les rues de Barcelone, alors que tous les Espagnols sont censés rester chez eux, hormis pour des déplacements de première nécessité, comme pour se ravitailler ou acheter des médicaments par exemple.

L'Espagne vient de dépasser la barre des 1000 morts et celle des 20 000 cas. Plus de la moitié des personnes contaminées sont hospitalisées. Une situation de saturation qui pousse les autorités à prendre des mesures pour éviter que les hôpitaux se retrouvent à devoir choisir entre les patients.

A Madrid, région la plus touchée, il est prévu d'installer 5 500 lits dans les pavillons de la Foire commerciale de la capitale.

Nouveau vol militaire en France pour soulager les hôpitaux dans le Grand Est

Pendant ce temps en France, où 450 nouveaux décès ont été recensés vendredi, un hôpital militaire est en cours d'installation dans l'est du pays. 10 lits devraient être disponibles tout près de l'hôpital de Mulhouse.

Malgré le transfert de plusieurs patients vers des régions moins saturées, les services de réanimation des hôpitaux de Mulhouse et Colmar étaient de nouveau en "totale saturation", selon Marc Noizet, chef des urgences de l'hôpital de Mulhouse, interrogé sur la radio France Inter.

Un avion militaire médicalisé doit décoller d'Istres (Bouches-du-Rhône) ce samedi matin vers Mulhouse, où il embarquera des patients atteints du covid-19 à destination de l'Aquitaine, a annoncé le ministère des Armées dans un communiqué.

Il s'agit du second A330 Phénix de l'armée de l'air équipé par le service de santé des armées (SSA) - un dispositif réservé jusque-là aux zones de conflits - utilisé en quelques jours pour évacuer des malades d'Alsace vers d'autres régions..

Mercredi, l'armée de l'air a déjà procédé à l'évacuation de six patients de Mulhouse vers Marseille et Toulon.

Le Haut-Rhin est un foyer majeur de la maladie. Dans l'ensemble de la région Grand Est, 1.551 personnes sont hospitalisées et 105 sont décédées du coronavirus, selon les chiffres communiqués vendredi par l'Agence régionale de santé.