EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

En Espagne, le seuil des 9 000 morts dépassé

En Espagne, le seuil des 9 000 morts dépassé
Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans le pays le plus endeuillé au monde derrière l'Italie, une course contre la montre est engagée pour augmenter le nombre de lits hospitaliers.

PUBLICITÉ

864 morts de plus en 24 heures… Nouvelle annonce vertigineuse en Espagne et nouveaux seuils franchis : plus de 9000 morts et plus de 100 000 contaminés.

Près de 6000 patients sont en soins intensifs, et dans les régions de Madrid et de Catalogne, les plus touchées, les services hospitaliers sont au bord de l'effondrement. Mais le ministère de la Santé veut néanmoins croire à une stabilisation, comme l'a assuré la responsable du Centre de coordination des alertes et des urgences sanitaires.

Phase de stabilisation

« Depuis hier, l'augmentation des cas est de l'ordre de 8 %, ce qui semble confirmer que nous restons dans une phase de stabilisation de la pandémie, expliquait María José Sierra. Lorsque l'on regarde de plus près les chiffres et que l'on se concentre sur les cas d'hospitalisation - qui sont ceux qui nous aident à faire une évaluation précise de l'évolution de l'épidémie - on voit que l'augmentation des cas est encore moins élevée. »

Toujours plus de lits

Pour pallier le manque de lits, des gymnases sont aménagés en hôpitaux de campagne à marche forcée. Plus de 50 000 personnes sont actuellement hospitalisée en Espagne et les autorités espèrent pouvoir augmenter le nombre de lits de plus de 20 % dans les prochains jours. L'Espagne est le deuxième pays au monde le plus endeuillé par la pandémie après l'Italie, et ses 47 millions d'habitants sont soumis à l'un des confinements les plus stricts d'Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des applis pour freiner la propagation du coronavirus

L’Union européenne peut-elle éviter une nouvelle crise économique ?

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, première victime du coronavirus au Sénégal