DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Naître au temps du coronavirus, et d'une mère infectée

euronews_icons_loading
Naître au temps du coronavirus, et d'une mère infectée
Tous droits réservés  Anna Surinyach/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

C'est l'histoire du plus beau moment de leur vie, qui s'est transformé en cauchemar. Une Espagnole a donné naissance à Oliver, alors qu'elle était infectée par le virus. Vanesa n'a vu que des photos de son fils pendant 10 jours, un bébé en parfaite santé, avant de pouvoir le tenir dans ses bras, et le montrer à son papa.

"Je te présente ton fils, fais attention de ne pas pleurer", dit Vanesa à Oscar, lors des retrouvailles sur le parking de l'hôpital.

"Ce n'est pas pareil, regrette Oscar Carrillo, le papa. Je n'ai pas pu toucher mon fils sans gants, il n'y a pas cette sensation physique entre sa mère et lui, et avec moi. On a hâte que ça se termine pour pouvoir le prendre dans nos bras, l'embrasser, parce qu'on peut même pas faire cela".

"C'est vrai, c'est difficile, mais ça va passer, reprend Vanesa Muro, qui veut rester optimiste. Oliver a déjà 15 jours, il aura un mois dans peu de temps et alors on pourra sortir, on pourra rencontrer ses grands-parents, ses oncles et tantes. Et ça ne sera alors plus qu'un mauvais souvenir."

Le virus qui s'attaque aux plus âgés surtout, a également ôté la vie à des adolescents, et un bébé de six semaines. Les parents de Oliver espèrent bientôt lui présenter les rues de Madrid, et la vie insouciante qu'il mérite.