DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la Suède ne suit pas la stratégie du confinement

euronews_icons_loading
Coronavirus : la Suède ne suit pas la stratégie du confinement
Tous droits réservés  Andres Kudacki/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'image tranche avec d'autres pays comme l'Italie, la France ou l'Espagne. En Suède, le confinement des plus de 10 millions d'habitants n'est pas d'actualité.

Si les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits, les bars et les restaurants restent ouverts, tout comme les établissements scolaires. Et les rues sont loin d'être désertes.

Le gouvernement appelle chacun à "prendre [ses] responsabilités" et à suivre les recommandations des autorités sanitaires, comme la distanciation sociale. Une stratégie qui a suscité des questions ailleurs en Europe.

Près de 700 décès recensés

Mais pour quels résultats ? Difficile de la dire à ce stade, tant les méthodes de comptabilisation et les stratégies en matière de tests divergent d'un pays européen à l'autre.

Mercredi, la Suède comptabilisait en tout près de 700 décès liés au coronavirus et plus de 8 400 cas officiellement recensés. Mais comme dans beaucoup d'autres pays, ce dernier chiffre risque bien d'être sous-estimé, toutes les personnes présentant des symptômes n'étant pas testées.

Son voisin, la Norvège, compte deux fois moins d'habitants et 7 fois moins de décès officiellement recensés. Le pays a d'ailleurs annoncé un allègement progressif des mesures de confinement à compter du 20 avril.