DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : des bilans toujours très lourds en Europe

euronews_icons_loading
France Virus Outbreak
France Virus Outbreak   -   Tous droits réservés  Rafael Yaghobzadeh/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Au Royaume-Uni, en Italie et en France, le nombre de décès est toujours élevé avec plus de 600 morts quotidiens dans les trois pays. Le confinement perdure et la convalescence des trois pays risque d'être longue et économiquement difficile.

Royaume-Uni : plus de 12 000 morts

Le Royaume-Uni a entamé sa quatrième semaine de confinement et attend la décision ce jeudi du gouvernement de prolonger ou non cette mise en quarantaine qui pèse lourdement sur l'économie. Le PIB britannique pourrait chuter de 13% cette année dans le cas d'un confinement de trois mois, selon un institut public. Sur le front de l'épidémie, les autorités ont recensé 778 décès supplémentaires à l’hôpital en 24 heures pour un total désormais de plus de 12 000 morts.

Italie : 21 000 morts

En Italie, la courbe de l'épidémie est toujours orientée à la baisse : moins de 3 000 nouveaux cas de contaminations, tandis que le nombre de décès quotidiens demeure élevé : 602 en 24 heures, en légère hausse par rapport à la veille. Plus de 21 000 personnes ont succombé au coronavirus dans le pays, la moitié en Lombardie, le poumon économique du pays.

France : 15 700 morts

De son côté, la France entrevoit un horizon après l'annonce par Emmanuel Macron d'un début de déconfinement le 11 mai. Les habitants sont sommés de rester chez eux un mois de plus. Les centre-villes sont toujours déserts et des animaux y reprennent parfois leurs droits : des biches ont aperçues dans la banlieue parisienne. La France a enregistré ce mardi son plus lourd bilan en 24 heures : 762 décès pour un total désormais de plus de 15 700 morts, dont 10 000 à l’hôpital. Le cap des 100 000 cas de contaminations a également été franchi.