EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Covid-19 : les pays européens partagés entre espoir et prudence

Covid-19 : les pays européens partagés entre espoir et prudence
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2020 The Associated Press.
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2020 The Associated Press.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les mesures restrictives s'allègeront dans plusieurs Etats dans les semaines à venir, alors que le virus continuera de sévir.

PUBLICITÉ

En Espagne, le nombre de morts dus à la pandémie est passé pour la première fois sous la barre des 500 morts en 24 heures.

Des lueurs d'espoir surgissent dans les pays les plus touchés de l'Union, alors que plus d'un million d'Européens ont été infectés par le Covid-19.

Mais la prudence reste de mise : l'Espagne s'apprête à assouplir ses restrictions dès la semaine prochaine, en autorisant les enfants à jouer dehors pour la première fois depuis un mois et demi. Si le gouvernement espagnol pense avoir passé le plus dur, le confinement se poursuit.

Au Royaume-Uni, comme en Italie, les mesures de distanciation sociale ont commencé à porter leurs fruits, et le nombre de décès quotidiens ralentit progressivement.

Mais l'heure reste au "chacun chez soi" Outre-Manche, où l'exécutif a été sévèrement tancé pour sa gestion de la crise.

"Nous devons nous assurer que les capacités de dépistage et les équipements de protection seront en nombre suffisant, pour répondre non seulement à la demande aujourd'hui, mais aussi à l'avenir, a déclaré Gavin Williamson, secrétaire d'État britannique à l'éducation.

En France, la levée du confinement s'effectuera de manière progressive à partir du 11 mai, mais la population devra "apprendre à vivre avec le virus", a prévenu ce dimanche le Premier ministre Edouard Philippe.

Mais certains pays affichent leur optimisme ; la plupart des petits commerces rouvrent ce lundi en Allemagne, qui a emboîté le pas à l'Autriche, où les restaurants se préparent déjà à accueillir de nouveau des clients d'ici la mi-mai, en attendant une relance plus souple du secteur du tourisme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Covid-19 : quelque 2000 corps anonymes enterrés en Californie

COVID-19 : Rishi Sunak défend son action et relativise son rôle