DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Commission européenne appelle à "maintenir les gens autant que possible dans leur emploi"

euronews_icons_loading
La Commission européenne appelle à "maintenir les gens autant que possible dans leur emploi"
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L’UE prépare la levée du confinement pour permettre aux citoyens de reprendre le travail. Euronews a interrogé le Commissaire européen chargé de l’Emploi, Nicolas Schmit.

Euronews :

"L’Organisation internationale du travail estime qu’environ 12 millions d’emplois à temps plein pourraient disparaître à cause de cette crise. Comment faire pour faire face à cette situation ?"

Nicolas Schmit, Commissaire européen chargé de l’Emploi :

"Tout d’abord il faut maintenir les gens autant que possible dans leur emploi. C’est ce que nous essayons de faire à travers notre instrument de chômage partiel qui je l’espère sera adopté très rapidement. Ensuite il faut préparer la relance. Il faudra être résolu pour relancer notre économie le plus rapidement possible tout en gardant à l’esprit les impératifs sanitaires.

Quand je vois les différents plans et les propositions faites par la Commission nous défendons une approche prudente et progressive pour lever le confinement, en respectant pleinement les règles sanitaires. Donc je ne peux pas donner de date, cela va prendre du temps."

Euronews :

"Certains pays membres sont plus touchés que d’autres comme l’Italie ou l’Espagne. Certains Etats dépendent fortement du tourisme ou de secteurs profondément touchés par la crise ?"

Nicolas Schmit :

"Il est certain que ces pays vont avoir un effort très important à faire. Cela veut dire qu’en Europe, nous devons atteindre un niveau de solidarité car ces pays ne sont responsables de rien, ils sont orientés vers le tourisme et ils sont touchés par le virus. C’est pourquoi l’Europe doit entrer en action et montrer sa solidarité."

Euronews :

"Qu’entendez-vous par solidarité ? Beaucoup de responsables parlent de solidarité mais tous n’ont pas la même définition ?"

Nicolas Schmit :

"Il faut que tout le monde comprenne que les difficultés pour un Etat membre deviennent rapidement les difficultés pour tous, nous sommes une union monétaire, nous sommes tous dans le même bateau. Nous devons donc sortir ensemble de ces difficultés de façon coordonnée et solidaire. Si nous n’y parvenons pas nous menaçons alors l’ensemble du projet européen, et j’espère que personne ne souhaite cette issue."