DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Etats-Unis : le déconfinement en ordre très dispersé

euronews_icons_loading
Etats-Unis : le déconfinement en ordre très dispersé
Tous droits réservés  APU GOMES/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Pas loin de trente degrés et pas un nuage à l'horizon, les plages de Géorgie aux Etats-Unis ont attiré des milliers d'américains, ce samedi. Depuis deux jours, les règles de confinement de cet état du sud ont été assouplis, de nombreux commerces non essentiels ont rouvert. Résultat : ce week end devrait être le plus fréquenté pour les stations balnéaires de la côte.

Dans le Dakota du sud, le mont Rushmore est lui presque désert. Seuls quelques touristes venus des Etats voisins profitent d'un site habituellement bondé.

Fatigués d'entendre chaque jour les bilans grossir tragiquement dans leur ville de Chicago, Linda et Stevie Easterling avaient envie de prendre l'air pour se changer les idées.

"Nous sommes probablement plus en sécurité ici", avance madame, ravie de faire "d'une pierre deux coups" en rayant par la même occasion une nouvelle ligne de sa "liste de choses à voir".

A l'entrée du site, où des rangers en chemise grise collectent habituellement 10 dollars par voiture, les barrières sont levées pour accéder aux parkings, presque vides.

En Californie, des milliers d'Américains ont profité du beau temps alors que le nombre de personnes infectées est reparti à la hausse cette semaine.

Fin des conférences de presse

Donald Trump pourrait lui mettre un terme à ses très longues conférences de presse quotidiennes depuis la Maison Blanche. Dans un tweet, il a expliqué que cela ne méritait pas qu'il y consacre autant de temps.

Ses propos semblent confirmer des informations de médias américains selon lesquelles, piqué au vif par les questions sur sa gestion de la crise sanitaire, il envisageait de cesser ses conférences de presse, retransmises sur des chaînes de télévision du câble.

Le président des Etats-Unis, le pays le plus endeuillé par la pandémie avec plus de 53 000 morts, avait créé la stupéfaction jeudi lors d'un de ces points presse.

"Je vois que le désinfectant l'assomme (le coronavirus) en une minute. Une minute. Et est-ce qu'il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l'intérieur ou presque comme un nettoyage?", avait-il déclaré.

Donald Trump a finalement assuré vendredi s'être exprimé de façon "sarcastique", avant de mettre un terme, dans la soirée, à sa conférence de presse après seulement une vingtaine de minutes, sans prendre de questions.