DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : le plus gros avion du monde livre des masques en Allemagne

L'Antonov AN-225 se posant sur les pistes de l'Aéroport de Leipzig/Halle, le 27 avril 2020.
L'Antonov AN-225 se posant sur les pistes de l'Aéroport de Leipzig/Halle, le 27 avril 2020.   -   Tous droits réservés  RONNY HARTMANN/AFP
Taille du texte Aa Aa

Un monstre des airs s'est posé ce lundi sur le tarmac de l'aéroport de Leipzig, dans l'est de l'Allemagne. Le seul exemplaire jamais construit de l'Antonov An-225, le plus gros avion du monde, a livré - d'un coup - plus de 10 millions de masques de protection en provenance de Chine.

RONNY HARTMANN/AFP
Le "nez" de l'An-225 s'ouvrant pour accéder à son chargement, le 27 avril 2020 sur le tarmac de l'aéroport de Leipzig/HalleRONNY HARTMANN/AFP

L'engin, surnommé "Mriya", avait embarqué sa cargaison à Tianjin pour permettre à Berlin d'éviter tout risque de pénurie en matière équipements de protection individuelle pour lutter efficacement contre la pandémie de Covid-19.

RONNY HARTMANN/AFP
Vue d'ensemble de l'An-225, le 27 avril 2020 sur le tarmac de l'aéroport de Leipzig/HalleRONNY HARTMANN/AFPRONNY HARTMANN

Les dimensions de cet avion-cargo sont impressionnantes : 88 mètres de long, 18 mètres de haut et une envergure de plus de 84 mètres. Il est équipé de six réacteurs et son train d’atterrissage comporte pas moins de 32 roues. Ses capacités de chargement sont tout aussi démesurées. L’An-225 est en effet capable de transporter jusqu’à 250 tonnes de matériel. Cinquante voitures peuvent ainsi "s'engouffrer" dans sa gigantesque soute !

RONNY HARTMANN/AFP
Une partie du chargement dans l'immense soute de l'An-225, le 27 avril 2020 sur le tarmac de l'aéroport de Leipzig/Halle.RONNY HARTMANN/AFP

A l’origine, l’avion avait été développé en 1988, par la firme ukrainienne Antonov pour transporter la navette spatiale soviétique "Bourane" de Moscou, son site de production, vers son lieu de lancement à Baïkonour. En 1989, l’An-225 transportant cette navette a d'ailleurs effectué un vol de démonstration durant le salon aéronautique du Bourget en France.

L'Antonov An-225 en provenance de Chine a été accueilli à Leipzig par la ministre allemande de la Défense. Annegret Kramp-Karrenbauer a déclaré que ces masques étaient essentiels pour prévenir la propagation du nouveau virus sur le sol allemand.

RONNY HARTMANN/AFP
La ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, devant l'An-225, le 27 avril 2020 sur le tarmac de l'aéroport de Leipzig/HalleRONNY HARTMANN/AFP

La distribution de ces masques de protection sera organisée par le ministère de la Santé. La plupart seront destinés aux hôpitaux et aux maisons de retraite du pays.

154 175 cas de contamination au Covid-19 et 5 640 décès ont été répertoriés en Allemagne, selon le dernier bilan des autorités.

Dimanche, un autre Antonov avait déjà livré plus de 8 millions de masques en Allemagne. Mais, il ne s'agissait "que" d'un An-124. Le "Ruslan", comme il est surnommé, est plus petit que son grand frère, soit 70 mètres de long et 73 mètres d'envergure. Ce qui est tout de même respectable. Et contrairement au "Mriya", le "Ruslan" a été produit à une soixantaine d'exemplaires.

L'Antonov An-225 a également livré des masques de protection en France le 19 avril dernier.