DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France : qui sont les brigades sanitaires ?

euronews_icons_loading
France : qui sont les brigades sanitaires ?
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Les "brigades sanitaires" seront en première ligne pour identifier les malades et éviter l’apparition de nouveaux foyers d'infection après la levée du confinement.

Première étape pour les médecins généralistes : prescrire un test ou le réaliser, et répertorier les personnes avec lesquelles les malades ont été en contact.

L'objectif : repérer les individus qui pourraient être contaminés et leur proposer un test pour "casser" les chaînes de contamination.

Les données sont transmises à l'Assurance Maladie moins de 24 heures après les résultats.

Dans chaque département, les brigades d'enquêteurs - essentiellement composées de salariés de l'organisme - devront alors retracer l'historique de leurs relations.

Les membres de la plateforme appelleront le patient malade, puis chacun de ses contacts pour les informer de la conduite à tenir et recueillir leurs besoins d'accompagnement. L'important sera de rester chez soi et de passer un test.

Toute personne ayant côtoyé un patient à moins d'un mètre et sans masque pendant un quart d'heure est considérée comme à risque.

3 à 4 000 personnes devraient être mobilisées 7 jours sur 7, et des employés de collectivités locales pourraient aussi être mis à contribution, tout comme ceux de structures du secteur social.

Les personnes testées positives seront invitées avec leurs proches à s'isoler chez elles pendant 14 jours, ou dans un lieu mis à disposition, notamment des hôtels réquisitionnés, en cas de logement inadapté. Mais le gouvernement n'a pas choisi d'imposer de mesure contraignante.

Ces plateformes seront aussi intégrées à un dispositif plus large, et coordonnées avec les préfectures et les agences régionales de santé.