DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccin du coronavirus : il faudra être patient...

euronews_icons_loading
Vaccin du coronavirus : il faudra être patient...
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

La course au vaccin continue, mais on ne voit toujours pas la ligne d'arrivée. Depuis que la Chine a partagé le code génétique du Covd-19 en janvier, chercheurs, laboratoires, start-ups du monde entier se sont mis au travail.

Si Donald Trump parie sur un vaccin avant la fin de l'année, le monde médical est beaucoup plus prudent.

Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses : "Avec un peu de chance, à l'arrivée de l'hiver prochain, nous saurons si nous avons ou non un vaccin sûr et efficace, et le défi sera alors de le développer suffisamment pour pouvoir le distribuer de manière significative."

Plus d'une centaine d'organismes travaillent aujourd'hui sur un vaccin du coronavirus. Les plus avancés n'en sont qu'au tout début de la phase de tests.

Dr Sten Vermund, doyen de la Yale School of Public Health : "Il y a ce sentiment que même si c'est une course, tout le monde veut qu'il y ait un gagnant. Car il n'y a aucun intérêt à courir une course si personne ne gagne un trophée."

Le dernier vaccin le plus rapidement trouvé, c'était contre les oreillons, en 1967, et cela avait pris quatre ans. Et contre le VIH, cela fait trente ans que les recherches se poursuivent.

Au travail médical s'ajoutera ensuite un défi de taille, celui de la production et de la distribution du produit à l'échelle planétaire.