DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Après le confinement, l'appel du large

euronews_icons_loading
Après le confinement, l'appel du large
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Après plusieurs semaines de confinement, les Espagnols peuvent enfin profiter d'un peu de liberté, et même se rendre à la plage.

Les autorités permettent les baignades et la pratique des sports individuels de 6 heures à 10 heures le matin, comme à Barcelone, mais la police n'est jamais loin.

"C'est super, on revit", explique une baigneuse. "Cela fait 6 ans que je viens nager ici".

En Italie, toujours pas d'instructions pour savoir quand les plages seront à nouveau ouvertes au public, et selon quelles modalités, après plus deux mois de confinement.

"On attend toujours le protocole à suivre", se désole Stefania Astolfi, représentante de l"association des entreprises touristiques du littoral, Assobalneari. "On a besoin d'avoir une date car on les mains liées, on ne peut rien faire. On doit savoir ce qu'on doit faire pour pouvoir commencer à travailler, et le plus tôt sera le mieux".

En attendant, les amateurs de kite surf ne se privent pas d'un moment de détente sur la côte ouest italienne. Une activité autorisée dans des stations endormies, sans un seul commerce ni restaurant ouvert. Mais à condition de respecter les bonnes distances.