DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tous en selle pour le déconfinement

euronews_icons_loading
Virus Outbreak France
Virus Outbreak France   -   Tous droits réservés  Christophe Ena/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Une file d'attente devant un magasin de vélos à Paris. La "Petite Reine" a plus que jamais la cote alors que les Français s'apprêtent à sortir du confinement.

Paris aménage des kilomètres de pistes

Dans le contexte de la crise sanitaire, la ville de Paris encourage les habitants à se déplacer en vélo plutôt qu'en transports en commun, qui ne pourront accueillir qu'une partie des voyageurs. Des dizaines de kilomètres de pistes cyclables ont été aménagés pour l'occasion.

Certains sont prêts à changer leurs habitudes :"J'avais un petit peu abandonné le vélo et je suis assez angoissée par rapport aux transports en commun, au métro, donc oui, je pense que je vais m'y remettre", dit cette Parisienne.

Vélo : Rome comble un vide

La ville de Rome a également aménagé des dizaines de kilomètres de pistes cyclables appelées à rester après la crise sanitaire. La capitale italienne manquait jusqu'à présent d'équipements pour vélos, un mode de transport souvent jugé risqué par les Romains en raison de la densité du trafic.

" Rome est une ville antique où on ne peut pas avoir de pistes cyclables totalement protégées. Là, ils ont créé des voies délimitées par de la peinture jaune, c'est déjà bien", dit ce cycliste romain.

Un bouleversement durable de nos modes de déplacement ?

De nouvelles pistes cyclables sont également installées à Barcelone, où la ville a aussi élargi certaines voies existantes.

La pandémie de coronavirus va-t-elle bouleverser durablement nos modes de déplacement ? Seul l'avenir le dira.