PUBLICITÉ

La Corée du Sud, sortie de l'épidémie, voit ressurgir de nouveaux cas

La Corée du Sud, sortie de l'épidémie, voit ressurgir de nouveaux cas
Tous droits réservés AP Photo/Ahn Young-joon
Tous droits réservés AP Photo/Ahn Young-joon
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Corée du Sud, sortie de l'épidémie, voit resurgir de nouveaux cas : Séoul ferme ses bars et discothèques après un nouveau foyer de contamination.

PUBLICITÉ

C'est une mauvaise nouvelle pour le monde qui combat le coronavirus : la Corée du Sud craint une résurgence de l'épidémie, et a fermé bars et discothèques à Séoul, la capitale, après l'apparition d'un nouveau foyer de contamination.

Un homme de 29 ans qui aurait fréquenté cinq clubs branchés le week-end dernier aurait contaminé plus de 50 personnes. Les autorités sanitaires redoutent une flambée de nouvelles contaminations. Car on estime à 7.200 le nombre de personnes ayant également fréquenté les cinq établissements en question.

"Le cluster qui s'est récemment produit dans les lieux de loisir nous a fait prendre conscience que, même pendant la phase de stabilisation, des situations similaires peuvent se reproduire à tout moment, n'importe où dans un espace clos et surpeuplé. Ce ne sera pas fini avant que ce soit vraiment fini", a expliqué Moon Jae-in, président de la Corée du Sud.

La Corée du Sud avait été le pays le plus touché en février après la Chine, mais le pays avait fait l'admiration internationale sur sa gestion de la crise, présentée comme un modèle. La Corée du Sud avait réussi à juguler l'épidémie grâce à une stratégie agressive de traçage, test et traitement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ching-te investi président de Taïwan

Taïwan : le président Ching-te appelle la Chine à "cesser ses intimidations"

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine