DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Attaques contre une maternité de MSF à Kaboul, et lors de funérailles

euronews_icons_loading
Attaques contre une maternité de MSF à Kaboul, et lors de funérailles
Tous droits réservés  Rahmat Gul/AP
Taille du texte Aa Aa

L'horreur dans une maternité en Afghanistan. Le pays a été secoué par deux attaques majeures, l'une contre un hôpital à Kaboul d'abord et l'autre lors de funérailles dans l'est.

Trois hommes armés ont d'abord assailli l'établissement où 13 personnes ont été tuées, dont deux nourrissons. Les forces spéciales afghanes sont parvenues à secourir plus de 80 personnes, selon le gouvernement. Un homme raconte avoir vu un homme en uniforme militaire tirer dans la foule.

Les forces spéciales ont évacué des nouveau-nés près de cet hôpital public qui abrite une unité de soins maternels soutenue par Médecins sans frontières.

Le bâtiment se trouve à Dasht-e-Barchi, un quartier habité par la minorité chiite Hazara, plusieurs fois prise pour cible par le groupe Etat Islamique ces dernières années. L'Etat islamique avait revendiqué des explosions la veille.

Quelques heures plus tard, au moins 21 personnes ont été tuées et 55 blessées par un kamikaze qui s'est fait exploser pendant les funérailles d'un commandant de police.

Ces attaques interviennent à un moment où l'Afghanistan fait face à de nombreux défis, dont l'intensification de l'offensive des talibans contre les forces gouvernementales et la propagation du coronavirus.