DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Foot : top départ pour la nouvelle saison… aux Îles Féroé

Access to the comments Discussion
Par Vincent Coste avec AFP
Rencontre opposant Argja Bóltfelag à Víkingur dans la banlieue de Tórshavn, la capitale des Iles Féroé, le 9 mai
Rencontre opposant Argja Bóltfelag à Víkingur dans la banlieue de Tórshavn, la capitale des Iles Féroé, le 9 mai   -   Tous droits réservés  Rógvi Rasmussen / AFPTV / AFP
Taille du texte Aa Aa

Depuis le mois de mars, le ballon rond était remisé dans les vestiaires et les maillots au placard. Mais, ça y est, n'en déplaisent aux supporteurs, le premier match de football officiel s'est disputé en Europe de l'ouest.

Mai il n'est pas question ici de Premier League, de Ligue 1, de Serie A, de Liga ou encore de Bundesliga, des compétitions toujours suspendues ou terminées en raison de la pandémie de Covid-19.

Non, il faut chercher un peu au Nord... aux Iles Féroé exactement. Là-bas, la saison de la Betrideildin, le championnat local, a débuté avec deux mois de retard. Dix équipes vont s'affronter pour tenter de décrocher le titre.

Et samedi dernier à Argir, dans la banlieue de Tórshavn, la capitale des Féroé, le premier coup sifflet a été donné. Eu égard aux restrictions sanitaires en vigueur, le match s'est joué à huis clos. Les joueurs de la formation locale du AB Agir ont donc rechaussé les crampons pour recevoir leur adversaire du jour, le Víkingur Gøta. Au terme des 90 minutes, les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge.

RÓGVI RASMUSSEN / AFPTV / AFP
Les travées de la Skansi Arena, l'antre de l'AB Argir, étaient vides ce 9 mai 2020.RÓGVI RASMUSSEN / AFPTV / AFP

Mais pas de quoi doucher l’enthousiasme du capitaine du Víkingur Gøta. Pour Atli Gregersen, si cette reprise est importante à titre personnel, elle l'est aussi pour l'ensemble de la population.

"Je souhaite que les gens soient en bonne santé et en sécurité. Et j'espère que nous pourrons leur redonner le sourire en essayant de jouer au football. Certains penseront probablement que c'est du mauvais football, mais ils verront la passion sur nos visages, comme celles des enfants jouant au foot".

Dans cet archipel, province autonome du Danemark, les joueurs de foot sont semi-professionnels. Le territoire compte 52 000 habitants et occupe actuellement la 110e place du classement de la FIFA.

RÓGVI RASMUSSEN / AFPTV / AFP
Les fans suivent la rencontre... en dehors du stade.RÓGVI RASMUSSEN / AFPTV / AFP

Faute de pouvoir entrer à l'intérieur du stade, quelques supporters étaient tout de même présents à l’extérieur du bâtiment pour suivre la rencontre. Sverri Petersen, grand connaisseur de l'Argja Bóltfelag :

"Je pense que c'est super que nous soyons le premier pays d'Europe où le football reprend. Je pense aussi que c'est fantastique que d'autres pays comme la Norvège et le Danemark regardent le football féringien maintenant. Alors peut-être qu’il pourra devenir plus international et que de plus en plus de gens s'intéresseront au football des Iles Féroé. Parce que nous sommes un petit pays, mais nous aimons le football. C'est vraiment important pour nous".

En effet, presque 10% des habitants de l'archipel peuvent se retrouver au Tórsvøllur, le plus grand stade de l'archipel, pour assister aux rencontres de l'équipe nationale.