EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Port du masque obligatoire à la Maison Blanche, sauf pour Donald Trump

Port du masque obligatoire à la Maison Blanche, sauf pour Donald Trump
Tous droits réservés Mark Lennihan/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Mark Lennihan/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Maison blanche a ordonné lundi à l'ensemble du personnel entrant dans l'aile ouest (West Wing), où sont menées les opérations quotidiennes de l'administration Trump, de porter des masques dans le bâtiment après que deux membres du personnel ont été testés positifs au coronavirus.

PUBLICITÉ

La Maison blanche a ordonné lundi à l'ensemble du personnel entrant dans l'aile ouest (West Wing), où sont menées les opérations quotidiennes de l'administration Trump, de porter des masques dans le bâtiment après que deux membres du personnel ont été testés positifs au coronavirus, ont dit des représentants.

Les nouvelles directives, communiquées lundi après-midi dans un mémo à l'adresse du personnel du président Donald Trump, illustrent le renforcement des procédures sanitaires au plus haut niveau du gouvernement américain, par crainte que Donald Trump et le vice-président Mike Pence puissent être exposés au coronavirus.

Deux cas de COVID-19 ont été diagnostiqués la semaine dernière à la Maison blanche: un militaire employé au service de Donald Trump et la porte-parole de Mike Pence.

S'exprimant lundi lors d'un point de presse, le président américain, âgé de 73 ans, a déclaré que ces cas d'infection ne signifiaient pas à ses yeux que le système mis en place à la Maison blanche avait failli.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sommet de l'OTAN : Poutine a tort de penser que le soutien de l'alliance à l'Ukraine va s'étioler

La Cour suprême américaine reconnaît une présomption d'immunité pénale à Donald Trump

Bande de Gaza : des discussions “positives” en vue d’une trêve