DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un vent de liberté souffle sur la mer Baltique

euronews_icons_loading
Un vent de liberté souffle sur la mer Baltique
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Les pays baltes ont décidé dé rouvrir leurs frontières intérieures. Un retour à la normale pour l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qui offre une fenêtre de liberté le long de la mer Baltique et l'espoir de peut-être relancer sur place le tourisme.

"C'est vraiment formidable", se réjouitle Premier ministre estonien Juri Ratas. "Cela signifie que les trois pays baltes se font confiance. Nos indicateurs de santé sont tout à fait équivalents".

Une décision rendue possible par le contexte sanitaire favorable : sur place, l'épidémie a été suffisamment jugulée pour laisser place à l'optimisme, puisque chacun des trois pays n'enregistre que trois nouveaux cas de Covid-19 par jour.

Mais la réouverture des frontières est conditionnée par la stabilité de ces chiffres, selon les autorités sanitaires lettones.

"Je pense que nous sommes tous inquiets", note Uga Dumpis, infectiologue et conseiller auprès du ministère letton de la santé, "mais nous devons essayer. Parce que nous devons réapprendre à vivre cet "après" et voir comment les choses se passent. Si quelque chose ne va pas, il faudra y mettre fin".

Pour les professionnels du tourisme, du coté de la Baltique, cette mesure est accueillie avec soulagement. Mais pas il n'est pas dit que cela suffise pour faire vivre le secteur, car les autres restrictions en place pourraient dissuader les voyageurs. Une quarantaine de quatorze jours sera exigée pour les citoyens qui ne seraient pas des ressortissants des pays baltes.

"Si on retrouvait ne serait-ce que 35 % du nombre de passagers transportés l'an dernier dans les pays baltes pendant la saison estivale, alors ce serait déjà une bonne surprise positive", estime Janno Ritsberg, PDG de LuxExpress, "mais qui ne serait pas suffisante à grande échelle. Nous ne sommes pas optimistes quant au rythme de la reprise".