DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brésil : l'épidémie explose, Bolsonaro s'en remet à la chloroquine

euronews_icons_loading
Brésil : l'épidémie explose, Bolsonaro s'en remet à la chloroquine
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Le président Jair Bolsonaro ordonne une utilisation plus large de la chloroquine. Une décision controversée, qui intervient alors que le nombre de décès s'accroit fortement.

C'est la réponse du président brésilien au désastre du coronavirus : il ordonne un élargissement dans l'utilisation de la chloroquine. Jusque-là, ce traitement était réservé aux seuls cas graves. Désormais, il sera prescrit à tous les patients contaminés par le Covid-19.

Le ministère brésilien de la Santé a ainsi publié ce mercredi, de nouvelles directives dans lesquelles il recommande la prise des deux molécules (chloroquine et de hydroxychloroquine) dès les premiers symptômes, dans le système public de santé, et avec l'accord du médecin, comme du patient. Le protocole du ministère souligne toutefois qu"'il n'existe pas de garantie de résultat positif".

Bolsonaro et les comprimés de Trump

Les scientifiques sont en effet très réservés sur l'efficacité de cette molécule. Certains soulignent aussi les risques d'effets secondaires graves. Mais qu'importe pour Jair Bolsonaro ! Le président brésilien a entendu son homologue américain, Donald Trump dire qu'il en prenait un comprimé par jour. Cela semble l'avoir convaincu...

La barre des 1000 morts

Cette décision survient alors même que le pays a enregistré un nombre record de décès : +1179 en 24 heures. Le pays compte désormais 17.971 morts, c'est plus de la moitié des cas confirmés en Amérique latine et Caraïbes.

Le nombre de contaminations s'envole lui aussi. Le Brésil est désormais le 3ème pays du monde le plus touché, en nombre de cas déclarés, derrière les Etats-Unis et la Russie.

Et encore, de nombreux spécialistes affirment que le bilan officiel est très sous-estimé, faute de tests disponibles.