PUBLICITÉ

2000 morts de moins : l'Espagne révise son bilan à la baisse

2000 morts de moins : l'Espagne révise son bilan à la baisse
Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Olivier Peguy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministère de la Santé dit avoir effectué des correction des données, ce qui l'amène à réviser à la baisse le bilan de l'épidémie de coronavirus.

PUBLICITÉ

En Espagne, le bilan de l'épidémie de coronavirus a été revu à la baisse ce lundi : environ 2000 morts de moins par rapport aux chiffres publiés la veille.

A ce jour, l'Espagne a enregistré 26 834 décès liés à l'épidémie (contre 28 752 morts annoncés la veille).

Le ministère de la Santé s'est expliqué sur cette baisse notable.

Nous avons apporté des corrections aux chiffres jusque-là disponibles, a précisé ce responsable du ministère de la Santé. Nous avons éliminé les doublons, nous avons écarté les morts qu'on pensait être liés au coronavirus avant de s'apercevoir que ce n'était pas le cas. Nous avons repris toutes les données transmises par les régions. Et c'est vrai qu'il a pu y avoir un retard dans la communication des informations.
Fernando Simon
Directeur du Centre d'alertes sanitaires

Confinement levé par phases

Le confinement strict mis en place le 14 mars est progressivement levé.

Dans certaines régions, moins touchées par l’épidémie, on est entré dans la deuxième phase du déconfinement, avec réouverture des piscines et des plages. C'est le cas dans les archipels des Baléares et des Canaries ou une partie de l'Andalousie.

Les deux grandes villes du pays, Madrid et Barcelone, n'en sont qu'à la première phase du déconfinement. Les habitants peuvent se retrouver pas à 10 maximum , chez eux ou aux terrasses des bars et restaurants.

Par ailleurs, les déplacements d'une province à l'autre restent interdits.

Enfin, les autorités n'envisagent pas de réouverture des frontières aux touristes étrangers avant le mois de juillet.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : manifestations contre le surtourisme aux îles Canaries

Séisme au Maroc : comment l'Europe peut-elle aider ?

La guerre des transats : les touristes se battent pour une place au bord de la piscine