PUBLICITÉ

En Lombardie, les autorités appelées à éclaircir leur gestion de la pandémie de coronavirus

Italie
Italie Tous droits réservés Bergame
Tous droits réservés Bergame
Par euronews avec ANSA
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président de Lombardie Attilio Fontana a été entendu ce vendredi comme témoin par le procureur à Bergame en Italie. L'enquête tente de répondre à une question : les autorités ont-elles fait assez pour protéger la population et qui a décidé de quoi ?

PUBLICITÉ

Le président de Lombardie Attilio Fontana a été entendu ce vendredi comme témoin par le procureur de Bergame en Italie. L'enquête tente de répondre à une question : les autorités ont-elles fait assez pour protéger la population et qui a décidé de quoi ? 

A l'extérieur, quelques manifestants venus exprimer leur colère contre les autorités. "Il y a des responsabilités pour cette épidémie. Il y a des gens responsables des milliers de morts ici à Bergame", déclare un manifestant avec une pancarte affichant le visage du président de la région.

Egalement dans le viseur des manifestants : les industriels italiens, accusés d'avoir fait pression sur les autorités. "L'épidémie aurait pu être limitée. Et ce n'est pas mon avis, mais celui de l'Institut italien de la santé. Nous aurions dû contrer la pression des industries, qui ne voulaient pas fermer, afin de ne pas arrêter la production", dit cette manifestante.

L'Italie a enregistré officiellement plus de 33 000 décès dont près de la moitié pour la seule Lombardie. Ce bilan interroge, alors que la région était réputée comme étant mieux équipée que le reste du pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : inondations en Italie, la Lombardie particulièrement touchée

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy