DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"StopCovid" : l'application de traçage est-elle téléchargée en masse ?

euronews_icons_loading
StopCovid
StopCovid   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Son arrivée a fait couler de l'encre en France mais a-t-elle suscité autant de téléchargements que de discussions ? L'application de traçage "StopCovid", disponible depuis mardi en France, aurait été téléchargée 600 000 fois, selon le Secrétariat d'Etat au numérique cité par BFMTV.

L'application permet à ses utilisateurs d'être prévenus s'ils ont croisé récemment, à moins d'un mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur qui aurait indiqué avoir contracté le coronavirus.

Le téléchargement de cette application est volontaire, mais des experts et associations de défense des libertés craignent que ce soit un premier pas vers une société de surveillance.

Certains ont mis en doute l'efficacité de l'application si elle était téléchargée par seulement moins de 60% de la population. Pour l'heure si l'on se fie aux chiffres du Secrétariat d'Etat, moins de 1% de la population française seulement l'a fait.

En Italie, les premiers résultats sont également encourageants : avec 500 000 téléchargements en 24 heures, l'application est actuellement la plus téléchargée dans le pays, alors même qu'elle ne sera disponible que le 8 juin prochain dans quatre régions sous forme de tests. Les seize autres suivront une semaine plus tard.

En Autriche, à peine 6% de la population aurait téléchargé l'application. Les chiffres sont en revanche plus impressionnants en Islande. Selon le magazine du Massachusetts Institute of Technology (MIT), plus de 35% de la population l'aurait téléchargée. Mais l'efficacité reste discutée, la stratégie de tests ayant été aussi un facteur déterminant.