DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'offensive des compagnies aériennes contre les mesures de quarantaine au Royaume-Uni

euronews_icons_loading
L'offensive des compagnies aériennes contre les mesures de quarantaine au Royaume-Uni
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Trois compagnies aériennes attaquent le gouvernement britannique en justice : British Airways, EasyJet et Ryanair veulent mettre un terme aux mesures de quarantaine imposées aux voyageurs arrivant sur le sol britannique afin d’endiguer la pandémie de coronavirus. Des mesures jugées "dévastatrices" pour les secteurs directement en lien avec le tourisme.

Les conséquences sur l'emploi

En première ligne, les compagnies aériennes mettent en avant les conséquences sur l’emploi. Pour survivre à la crise sanitaire, British Airways a déjà annoncé la suppression de 12 000 postes, Ryanair 3 000, tandis qu’Easyjet envisage de supprimer 4 500 emplois, soit jusqu'à 30% de ses effectifs.

Le patron d’Heathrow, l’un des plus grands aéroports d’Europe, a lui estimé que les mesures de quarantaine risquaient d’entraîner la suppression de 25 000 emplois.

Une quarantaine de 14 jours obligatoire

En vigueur depuis lundi, et pour au moins trois semaines, ces mesures prévoient un isolement de 14 jours pour les voyageurs en provenance de l’étranger. Sont exemptés les professionnels de santé, les transporteurs routiers, les cueilleurs de fruits ou les voyageurs en provenance d'Irlande.

Les compagnies plaident pour des mesures de quarantaine destinées uniquement aux voyageurs en provenance de pays à risque.