EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pékin mobilisé contre le Covid-19, le Brésil dépassé, et une découverte de chercheurs britanniques

Pékin mobilisé contre le Covid-19, le Brésil dépassé, et une découverte de chercheurs britanniques
Tous droits réservés GREG BAKER/AFP or licensors
Tous droits réservés GREG BAKER/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Organisation mondiale de la santé a salué une "percée scientifique", "c'est le premier traitement avéré qui réduit la mortalité chez les patients atteints par le Covid-19 sous assistance d'oxygène ou de respirateur", a commenté le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

PUBLICITÉ

Nouvelle fermeture des écoles, collèges et universités à Pékin, plus d'un millier de vols au départ et à l'arrivée de la capitale chinoise annulés, ce sont quelques unes des dernières mesures prises par les autorités de la mégapole de 21 millions d'habitants. Alors que les tests se multiplient, la découverte de plus d'une centaine de personnes infectées en 6 jours a sonné l'alerte.

L'origine de ces cas de Covid-19 a pu être retracée jusqu'au marché Xinfadi qui vend des milliers de tonnes de nourriture par jour, marché qui a accueilli plus de 200 000 personnes depuis le 30 mai. Depuis, il a été fermé comme quatre autres grands marchés de Pékin.

En parallèle, au Royaume-Uni, les chercheurs de l'essai clinique Recovery, ont annoncé avoir fait une avancée majeure dans le traitement des formes graves du Covid-19 grâce à un corticostéroïde bien connu et bon marché. Le dexamethasone qui est déjà utilisé dans de nombreuses indications pour son effet anti-inflammatoire puissant.

"Ce médicament dexamethasone réduit d'un tiers la mortalité des personnes qui sont sous respirateur, ou ventilation, et d'un cinquième les patients hospitalisés qui n'ont pas besoin de respirateur mais reçoivent de l'oxygène. Ce sont des effets importants our cette maladie", explique leDocteur. Martin Landray, un des chercheurs de l'université d'Oxford :

Un scientifique de l'Imperial college de Londres a par ailleurs commencé à tester un vaccin synthétique contre le Covid-19 sur l'être humain.

De l'autre côté de l'Atlantique, la pandémie continue de faire rage en Amérique latine et aux Caraïbes. Le Covid-19 a emporté plus de 80 000 personnes.

La moitié est recensée au Brésil qui compte plus de quarante cinq mille morts, dont 1 282 ce mardi.

Le Covid-19 a fait son apparition fin 2019 en Chine, à Wuhan dans le centre du pays, avant de gagner toute la planète.

Comptage de l'AFP à partir de sources officielles : au moins 8 090 290 cas d'infection, parmi lesquels 438.250 décès, dans le monde. L'Europe est le continent le plus touché avec plus de 2,4 millions de cas (188.349 morts). Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de cas diagnostiqués (plus de 2,1 millions) et de décès (116 567).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vaccin contre le Covid-19 : un "bien public mondial" pour Emmanuel Macron

Covid-19 : l'Allemagne lance son application

La difficile guérison des malades du Covid-19, reportage au Portugal