DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE cherche le compromis sur la relance économique

euronews_icons_loading
L’UE cherche le compromis sur la relance économique
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Il n'y a pas encore un retour complet à la normale en Europe mais les activités commerciales reprennent dans les Etats membres. Le signal est positif pour les 27, mais l'Union européenne doit maintenant affronter la plus importante récession économique de son histoire.

Pour répondre à ce défi la Commission européenne propose un plan de relance de 750 milliards d'euros. L’argent emprunté sur les marchés serait ensuite redistribué entre les pays membres. Cette stratégie s'appuie aussi sur le budget européen à long terme pour mobiliser plus de moyens. Mais l'UE est divisée. Il y a d'un côté les quatre principales économies : l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne qui soutiennent le plan de l’institution. Et il y a ceux qui s'y opposent, les Pays-Bas, l'Autriche, le Danemark et la Suède. Ce groupe est souvent présenté comme les quatre frugaux. "Le ratio entre les subventions et les prêts n'est pas en notre faveur et il faut des conditions" pour obtenir ces fonds, explique l’eurodéputée autrichienne Angelika Winzig (PPE). Son homologue allemand, Manfred Weber (PPE), estime au contraire que "c'est la seule façon de stabiliser notre économie, de créer une perspective pour la prochaine génération et pour ne pas perdre une décennie pour l'économie européenne".

Pour certains eurodéputés, c'est l'avenir des 27 qui est en jeu avec ce plan. "C'est une question de survie pour l'UE", insiste le Belge Philippe Lamberts (les Verts). Peu d'observateurs s'attendent à des progrès lors du sommet européen de vendredi. Mais pour relancer l'économie les dirigeants de l'Union devront trouver un compromis le plus rapidement possible.