DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Migrants : l'Ocean Viking reprend la mer

euronews_icons_loading
Migrants : l'Ocean Viking reprend la mer
Tous droits réservés  Salvatore Cavalli/AP
Taille du texte Aa Aa

Après trois mois d'arrêt pour cause de pandémie, l'Ocean Viking a quitté Marseille pour les eaux libyennes ce lundi. Dans le week-end, deux autres bateaux, le Sea-Watch 3 et le Mare Jonio, ont été autorisés à débarquer en Sicile des dizaines de migrants rescapés.

Ce week-end, pour la première fois, deux bateaux ont pu débarquer des migrants dans des ports siciliens. 211 naufragés ont été secourus par le Sea-Watch 3, de l'ONG allemande Sea-Watch. Ils observeront une quarantaine à bord d'un autre ferry. Même chose pour les 67 rescapés du Mare Jonio, de l'ONG italienne Mediterranea Saving Humans.

En France, l'Ocean Viking a repris le mer ce lundi. Le bateau successeur de l'emblématique Aquarius a quitté son port d'attache à Marseille pour rejoindre les eaux libyennes.

Un strict protocole a été mis en place pour éviter une éventuelle propagation du covid-19. Différentes zones ont notamment été mises en place, explique Nicholas Romaniuk, le coordinateur de l'association SOS Méditerranée.

un protocole strict contre le coronavirus

La pandémie et l'arrêt des opérations de sauvetage n'ont pas freiné l'exode des migrants. Selon le HCR (Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés) entre début janvier et fin mai, les tentatives de traversée au départ de la Libye ont fortement augmenté par rapport à 2019. Plus de 8 300 personnes ont pris la mer contre 3 700 l'an passé.