DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Venezuela renonce à expulser la cheffe de la délégation européenne à Caracas

euronews_icons_loading
Le Venezuela renonce à expulser la cheffe de la délégation européenne à Caracas
Tous droits réservés  Ariana Cubillos/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

C'est un signe de désescalade entre le Venezuela et les Européens. Caracas, qui avait donné 72 heures lundi à la cheffe de la délégation européenne pour faire ses bagages, a finalement renoncé à l'expulser.

Dans un communiqué, les autorités du Venezuela disent s'être accordées avec l'UE sur la nécessité de maintenir le cadre des relations diplomatiques.

Si le dirigeant Nicolas Maduro avait vu rouge contre l'Europe, c'est parce que les 27 avaient ajouté 11 fonctionnaires vénézuéliens sur leur liste noire, des personnalités impliquées dans des actions contre l'opposition.

C'est d'ailleurs loin d'être la fin des ennuis dans un pays dont la crise politique, économique et financière n'en finit plus de s'aggraver.

Le pouvoir, qui tente depuis des mois de récupérer les réserves d'or déposées à la Banque d'Angleterre, a perdu une nouvelle bataille ce jeudi. En effet, ce n'est pas Nicolas Maduro mais Juan Guaido, le chef de l'opposition, que la justice britannique a jugé légitime en tant que dirigeant (par intérim) du pays, celui-là même qui peut demander à récupérer les lingots d'or.