DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'OMS veut tirer les leçons de la crise sanitaire

euronews_icons_loading
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé   -   Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé la création d'un panel indépendant d'experts afin d'évaluer sa gestion de la pandémie, qui fait l'objet de vivres critiques notamment de la part des Etats-Unis.

L'OMS a-t-elle trop tardé ?

Il est reproché à l'OMS d'avoir tardé à alerter le monde sur les risques de propagation et les dangers du nouveau coronavirus quand il était encore en Chine. Ses tergiversations sur le port du masque sont également pointées du doigt.

"Le moment de l'auto-réflexion est venu, a déclaré le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Nous devons réfléchir au monde dans lequel nous vivons et trouver les moyens de renforcer notre collaboration pour sauver des vies et maîtriser cette pandémie."

Le moment de l'auto-réflexion est venu
Tedros Adhanom Ghebreyesus
Directeur général de l'OMS

Le comité d'évaluation de l'OMS sera dirigé par l'ex-Première ministre néo-zélandaise Helen Clark et par l'ancienne présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf. Un rapport complet pourrait être rendu en mai.

Les Etats-Unis se sont retirés de l'OMS

Depuis le début de la pandémie, l'administration Trump s'est montrée particulièrement critique vis-à-vis de l'Organisation mondiale de la Santé, lui reprochant notamment sa trop grande complaisance envers la Chine. Les Etats-Unis en ont tiré les conséquences en suspendant leur participation financière et en se retirant de l'OMS.