DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

United Airlines pourrait licencier un salarié sur trois

euronews_icons_loading
United Airlines pourrait licencier un salarié sur trois
Tous droits réservés  Teresa Crawford/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Plombé par la pandémie, le secteur aérien a bien du mal à redécoller. Et les dégâts en terme d'emploi s'annoncent lourds. La compagnie américaine United Airlines a ainsi prévenu que 36 000 salariés pourraient être licenciés d'ici octobre, soit un salarié sur trois.

Le gouvernement des Etats-Unis a débloqué 25 milliards de dollars pour l'ensemble des compagnies du pays. Elles s'étaient engagées en échange à ne pas supprimer d'emplois jusqu'à fin septembre.

Mais l'activité est toujours fortement ralentie. Moins 75% en juillet indique United Airlines. Les coupes envisagées concernent tous les corps de métier, des pilotes d'avions aux manutentionnaires dans les aéroports.

United est la première grande compagnie aérienne américaine à détailler le nombre de salariés potentiellement concernés par des licenciements.