DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : Banksy tague le métro de Londres pour rappeler à tous de porter le masque

euronews_icons_loading
Coronavirus : Banksy tague le métro de Londres pour rappeler à tous de porter le masque
Tous droits réservés  Screenshot Instagram/Banksy
Taille du texte Aa Aa

Banksy a de nouveau utilisé le métro de Londres comme canevas, pour créer cette fois une œuvre d'art autour de la pandémie du nouveau coronavirus.

Une vidéo publiée sur le compte Instagram de l'artiste culte montre une personne, dont on suppose qu'il s'agit de lui, vêtue du même uniforme que les nettoyeurs qui ont été recrutés pour désinfecter le métro londonien pendant la crise du Covid-19.

L'individu éloigne les passagers puis peint au pochoir sur les parois des wagons des rats représentés dans différentes situations, toutes liées à la pandémie.

L'œuvre s'intitule "If you don't mask - you don't get" - le port d'un masque est obligatoire dans les transports à Londres.

View this post on Instagram

. . If you don’t mask - you don’t get.

A post shared by Banksy (@banksy) on

Transport for London (TfL), qui gère le métro, a déclaré par la suite que l'œuvre avait été effacée "en raison de notre politique anti-graffiti stricte". La société de transport a néanmoins invité Banksy à recréer son message "dans un endroit approprié".

"Nous apprécions le fait d'encourager les gens à porter des masques faciaux, ce que fait la grande majorité des usagers de notre réseau de transport", a déclaré un porte-parole de TfL.

Les rats utilisés dans la nouvelle œuvre d'art sont similaires à ceux qui figurent dans une peinture que Banksy a partagée en avril - alors que les mesures de confinement strict étaient en vigueur au Royaume-Uni - avec la légende : "Ma femme déteste quand je travaille à la maison."

View this post on Instagram

. . My wife hates it when I work from home.

A post shared by Banksy (@banksy) on

Par le passé, l'artiste avait déjà peint des rats et des singes dans les wagons du Tube.

Banksy a laissé sa signature dans le train avec un message pour les Londoniens : "I get locked down, but I get up again", qui fait référence à la chanson Tubthumping de Chumbawamba de 1997.